Opinion

Ca pourais être pire

Ronger l’ bôrds des chassis

Well, comme vous autres, shu pris a maison. J’ronge l’bôrd des chassis pas mal. J’lis, j’joue de la guitar, j’passe trop d’temps su’ FaceBook pi Twitter, j’grûge un peut trop itou, j’pilote dans la maison, je r’gorde par l’chassis d’en arrière pi après j’ r’gorde par le chassis d’ an avant, back and forth, comme 100 fois par jour (ma femme dirais probablement qu’y a des journée ou dépasse 100 fois). Mais ça pourais être pire, I guess.

En tous cas, voici un poême d’amour pour notre belle Vallée Saint-Jean:

 

J’aurais aimé connaître

J’aurais aimé connaitre nos ancêtres

J’aurais aimé les questionner

Pour voir s’qu’il pensais

Quand y sont venu dans la Vallée

 

J’aimerais retourner au vieux paye

Pour voir c’que nos ancêtres on laissé

Pour venir ici pour rester

Dans notre si belle Vallée

 

Sontais tu comme nous autres?

Meilleur que nous autres?

Plus brave que nous autres?

Ou pas mieux ni pas pire que nous autres?

 

J’aurais aimé connaitre nos ancêtres

J’aurais aimé les questionner

Pour voir s’qu’il pensais

Quand sont venu dans la Vallée.

 

         I’d’ve like to meet

I’d’ve like to meet our ancestors

I would have liked to question them

To see what they thought

When they came to the Valley

 

I would’ve liked to go to the Old World

To see what our ancestors left

When they came here to stay

In our beautiful Valley

 

Were they like us?

Better than us?

Braver than us?

Or no better and no worse than us?

 

I’d’ve liked to meet our ancestors

I would have liked to question them

To see what they thought

When they came to the Valley.

Get the Rest of the Story

Thank you for reading your 4 free articles this month. To continue reading, and support local, rural journalism, please subscribe.