Opinion

Bonne année à tous

2018

Je espère que 2018 vous trouve en santé, remplis de bonheur, et que tu as des beaux projets en avant de toué pour toute l’année. Le temps passe, la vie continue, pour le mieux ou pour le pire. Ont a réussi a passer un autre année sur terre mais il n’y a pas de garantie pour l’année qui commence. Ont fait de notre mieux, fingers crossed. Mais, comme disais si b’en nos ancêtres — j’ vous souhaite le paradis a la fin de vos jours.

Pas de coq

Les vieux disais qu’après Noël, les jours relonge a pas de coq. That is, un p’tit peut a la fois.

Les journeaux

Les vieux disais aussi que les 12 jours entre Noël et l’Epiphanie annoncait l’temps pour l’reste de l’année. For example, si y faisais beau le 26 Décembre, y allais faire beau en Janvier; si y faisais pas beau le 27 Décembre, y fairais pas beau en Fevrier, etc. Ca s’pourais, tu sais. Mais nous autres ont r’marque pu trop-trop c’est chôses la.

Encore des bines!

Mon pére travaillais dans l’bois dans un chantier a une très jeune âge au début des 1900. Y m’contais que les hommes couchais toute soure une très grande couverte. Y dit qu’y avais de poux partous. Mais le pire c’étais de coucher soure une grande couverte avec une douzaine d’hommes qui mangeais des bines trois fois par jour.

Pendant qu’ont dormais

Pendant qu’ont dormais not’e belle Vallée changais. Pendant qu’ont dormais not’e français s’en allais.

Pendant qu’ont rêvais nos enfants s’éloignais. Pendant qu’ont rêvais not’e français s’en allais.

C’est pas trop tard pour virer ça de bord. Mais s’ont dort encore not’e français est mort, mort, mort.

Si not’e français disparais y reviendera jamais. Si not’e français disparais y reviendera jamais jamais.

Si not’e français disparais y reviendera jamais jamais jamais

P’tit Jean (Chapitre 6)

P’tit Jean vien d’arriver chez le vieux magicien pi Petit Chaperon Vert, la plus belle fille qu’y a jamais vu, y dit de s’ sauver toute suite. Mais P’tit Jean r’tourne a l’étable pi y s’couche dans la paille au côté du joual Gros Gris. P’tit Jean savais pas trop trop quoi faire. Tous d’un coup y entend, “P’tit Jean! P’tit Jean!” P’tit Jean regard allentours pi y voyais pas personne. “P’tit Jean! P’tit Jean!” C’étais Gros Gris. Y pouvais parler. Gros Gris dit, “P’tit Jean, demain le vieux magicien va t’d’mander de jouer a la cachette.”

(A cachette? La réponse le mois qui vien.)

Don Levesque is a Grand Isle native who worked in community journalism for almost 35 years. He was the publisher and editor of the St.. John Valley Times for 15 years prior to retiring in 2010. He wrote a weekly newspaper column, called Mon 5¢, in the Valley Times for more than 20 years. He has been inducted into the Maine Journalism Hall of Fame and the Maine Franco-American Hall of Fame.

Get the Rest of the Story

Thank you for reading your 4 free articles this month. To continue reading, and support local, rural journalism, please subscribe.